©William Eggleston

04 avr. 09 > 21 juin 09

En réponse à l’invitation de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, William Eggleston mène depuis trois ans un vaste travail photographique sur Paris.

La Fondation Cartier pour l’art contemporain accueillera pour la troisième fois le photographe américain William Eggleston. Après Déserts (en 2000) et Kyoto (en 2001), il exposera son dernier travail photographique, une série de clichés sur la ville de Paris.

Faisant suite à la première rétrospective du photographe en 2001, Paris est sa seconde exposition personnelle à la Fondation Cartier.

L’exposition Paris est l’occasion de découvrir la capitale sous un autre jour. La ville, qui bénéficie d’une représentation très forte dans l’imaginaire collectif, a ainsi été explorée de manière plus intime et plus personnelle. Résultat, William Eggleston a photographié des scènes du quotidien de la vie parisienne.« Lorsque les gens me demandent ce que je fais, je leur réponds que je prends des photos de la vie d’aujourd’hui », explique t-il.

Les monuments légendaires de la capitale laissent donc place aux fleurs en plastique d’une vitrine, à des sacs-poubelles remplis de déchets ou encore à des détails inhabituels d’une sculpture. L’inattendu et les évidences du paysage urbain parisien sont sublimés à travers les clichés de William Eggleston.

Cette exposition est également une occasion unique de découvrir, en regard des photographies, une récente série de peintures - une dimension de son œuvre jusque-là inconnue et dévoilée ici pour la première fois au public.

Fondation Cartier

261, boulevard Raspail, Paris

Répondre